FANDOM


Différentes études fournissent une pléthore de renseignements sur l’hébergement pour le marché du tourisme rural, naturel ou d’aventure. Elles ne devraient cependant pas être considérées comme une évaluation complète de ce genre d’hébergement mais bien plutôt comme un tableau représentant les conditions du marché et en quoi ces dernières peuvent influencer l’offre et la demande en hébergement.

Le sondage sur le géotourisme (2002)

La dernière étude effectuée sur le tourisme rural est Le sondage sur le géotourisme qui a été fait à la fin de l’année 2002. Bien qu’il ait été mené par les Etats-Unis, il peut être très révélateur des attitudes et des valeurs des voyageurs de l’Union européenne. Préparé conjointement par The Travel Industry Association of America (www.tia.org) et le National Geographic Traveler Magazine, il a étudié 8000 voyageurs américains.

Cette analyse a démontré qu’il y a 8 différents segments de marché dont 3 concernent particulièrement le profil du touriste rural, soit 55,1 millions d’américains. Ces trois segments d’intérêts sont :

  1. « Le géo connaisseur (geo savvy) » ou encore celui qui est intéressé par une pure expérience écotouristique dans un environnement naturel.
  2. « Le citadin raffiné (urban sophisticate) » ou celui qui vit dans les grandes villes et qui veut prendre un bain de nature et de campagne.
  3. « Le bon citoyen (good citizen) » ou celui à l’esprit communautaire, typiquement citadin, il est très intéressé par la protection de l’environnement et le développement économique local.

Ces 3 segments représentent le tiers du marché des voyageurs. S’il l’on prend comme prémisse qu’un nombre égal de voyageurs (55 millions) ayant les mêmes intérêts vient du marché de l’Europe occidentale, on peut alors en déduire qu’il y a plus de 100 millions de voyageurs potentiels en provenance de deux autres régions géographiques (Etats-Unis et Europe centrale).


Si l’on se fie au Sondage sur le géotourisme, les caractéristiques communes aux clients du marché du tourisme rural sont :

  • Ils ont un grand intérêt dans une expérience éducationnelle pour eux mêmes ou pour leur famille;
  • Ils aiment davantage leur expérience quand le site de destination préserve ses richesses naturelles et patrimoniales;
  • Ils s’attendent à ce que le gouvernement local soit sensibilisé à la préservation des sites historiques et des monuments;
  • Ils préfèreront aller en des endroits où ils trouveront d’authentiques sites patrimoniaux et archéologiques;
  • Ils achèteront plus volontiers un produit des compagnies qui font des dons de charité;
  • Ils auront très fortement tendance à aller dans des sites où l’hébergement est de qualité supérieure, où le service est excellent et où ils trouveront des mets raffinés.


Bien qu’ils ne cherchent pas à être dorlotés ni ne s’attendent au grand luxe, ils espèrent trouver de la qualité et « en avoir pour leur argent ». C’est en partie dû au fait qu’ils ont beaucoup voyagé, qu’ils savent ce qu’ils veulent et s’attendent à ce que les pourvoyeurs comblent leurs besoins.


Il semble évident que parmi ces segments de marché intéressés par une expérience rurale comprenant les activités à l’extérieur et la visite des villages locaux il y ait une forte demande pour des hébergements de qualité. L’échelle des salaires, les revenus disponibles (particuliers à cette catégorie d’âge) et l’expérience de voyage de cette clientèle indiquent une nette préférence pour un l’équipement touristique basé sur l’héritage culturel et l’unicité et offrant un confort, une sécurité et un bien-être de base sans qu’il soit luxueux ou somptueux.

http://louer.maroc.free.fr 9 janvier 2008 à 13:07 (UTC)